Imprimer

En ce mardi 2 juin, les différents représentants des entités de la SMA se trouvent réunis aux Cartières à Chaponost pour le Conseil Plénier. Avec quelques photos et témoignages vidéos nous allons vivre avec eux ce moment important de la SMA.


Voici, quelques extraits du discours d’ouverture du Conseil prononcé par le Père Fachtna O’Driscol, Supérieur Général de la Congrégation :

C’est un grand plaisir pour moi de vous accueillir une fois de plus à ce deuxième rassemblement du Conseil Plénier de ce mandat. Nous sommes ravis de l’accueil de la Province SMA de Lyon. Mes remerciements vont au Père Gabriel Noury ​​et à son Conseil pour nous accueillir ici dans le magnifique cadre des Cartières à Chaponost. […]

Depuis que nous nous sommes réunis à Rome il y a un an, notre monde comme toujours, a connu de nombreuses joies et peines. La plus grande joie, c’est le leadership extraordinaire du pape François. Il ne se passe aucune semaine sans qu’il ne nous surprenne avec une nouvelle vision et un nouveau défi. Il continue de défier toute l’Église pour qu’elle sorte d’elle-même et évangélise le monde, non par prosélytisme mais par souci de témoignage. Sûrement, des missionnaires comme nous doivent entendre cet appel et ce défi d’une manière très personnelle. […]

Le Pape François a apporté une nouvelle actualité, une nouvelle passion et, je dirais, une nouvelle authenticité à cette mission.

Il a une passion pour les pauvres, les immigrés, les oubliés, et les « marginalisés ». Il a une passion pour les gens en périphérie, sur les franges et aux frontières de la vie. Il nous fournit le modèle du contraire de ce que le monde recommande. Le monde se nourrit de manipulation, d’exploitation, de pouvoir concurrentiel.

Les premières images du Conseil

Le monde de notre mission a été spécialement nourri durant la dernière année par des phénomènes différents :
La poursuite des violences subies par les fidèles chrétiens venant des fondamentalistes islamiques qui semblent devenir plus barbares de jour en jour.

La pandémie du virus Ebola qui a frappé en particulier les pays du Libéria, de la Sierra Leone et de la Guinée.

L’insécurité personnelle demeure dans nos territoires de mission.

A côtés des histoires douloureuses, il y a eu beaucoup d’histoires joyeuses et de bonheur. La plupart de ces dernières sont peu remarquées par le grand public. Un événement dont nous nous réjouissions fut l’ordination du Père François Gnonhossou comme évêque de Dassa Zoumè au Bénin. Comme je l’ai dit au moment de l’annonce, le gain du Bénin est la perte pour la SMA. L’appel de François pour être évêque est un témoignage supplémentaire de la haute estime dans laquelle les missionnaires SMA sont tenus. Je saisis à nouveau l’occasion de ce Conseil Plénier pour souhaiter toutes sortes de bénédictions à François dans son nouveau rôle. Je sais qu’il suivra avec un intérêt particulier ces travaux et, encore plus, le choix de son successeur, qui aura lieu plus tard au cours de notre réunion.

Une autre joie évidente est que nous aurons vingt-cinq ordinations sacerdotales et dix-huit serments permanents et ordinations diaconales cette année. Nous rendons grâce à Dieu pour cela et reconnaissons le bon travail accompli par nos formateurs.

En conclusion, nous sommes tous bien en phase avec l’idée que la vie est un changement. La vie chrétienne est très certainement un changement, comme le Pape François nous le rappelle en plusieurs occasions. Mais personne ne trouve le changement facile. Même si nous pouvons espérer un changement de lieu, le changement apporte néanmoins de nouvelles réalités auxquelles on doit faire face.