Imprimer

Sup Gen« ... aimer votre prochain comme vous-même, pour nous signifie aimer l’autre pays comme le vôtre, d’aimer l’autre entité comme la vôtre », et le sentiment que la « SMA tout entière est comme votre propre vraie famille ».Malgré la situation sanitaire à laquelle le monde est actuellement confronté en raison de covid -19, la Société des missions africaines a célébré ses 164 ans depuis sa fondation le 8 Décembre 1856. Dans une allocution télévisée à la famille SMA du monde entier, le Supérieur Général a caractérisé les célébrations de cette année par deux mots : « fragilité et gratitude ».

Fragilité due aux incertitudes que connaît actuellement le monde en raison de la pandémie de coronavirus qui « a démantelé nos certitudes et nous a rendus plus conscients de nos faiblesses », a-t-il dit.

« Depuis janvier, nous avons perdu 35 membres dont des membres honoraires... » a-t-il ajouté. Une attention particulière a été accordée à la province irlandaise qui a « perdu plusieurs confrères dont certains à cause de covid- 19 ».

Deuxièmement, plusieurs visites prévues par le Conseil général ont dû être annulées et certaines réunions importantes telles que les conseils pléniers ont eu lieu par le biais de la conférence Visio.

Tercio, dit-il, « les dirigeants de nos entités remarquent avec une certaine inquiétude la diminution des ressources et des dons des bienfaiteurs qui sont essentiels à notre travail missionnaire ».

Mais tout n’est pas fini, tout n’est pas sombre, car il y a tant à se réjouir et à être reconnaissant à Dieu dans la SMA aujourd’hui. Le P. Porcellato a déclaré que, cette année, « le nombre d’ordinations est remarquable » car la société a été témoin de « 30 nouveaux prêtres SMA », le dernier en date étant « le Père Roberto Carlos Barrera de la province espagnole, ordonné le 5 décembre » en République du Bénin.

Gratitude, car « 18 étudiants sont devenus membres permanents de la Société des Missions Africaines», pour les « 314 étudiants de la formation initiale, de la première année de philosophie à la fin de l’année de théologie », pour le « dynamisme et la motivation missionnaire des membres autour de leurs dirigeants dans les 27 entités », pour les Églises du Ghana et de Côte d’Ivoire qui ont célébré respectivement les 140 et 125 ans de l’arrivée des premiers missionnaires de la SMA, pour la « libération du P. Luigi Maccalli qui nous est revenu le 9 octobre 2020 », pour la « joie de voir le fondateur devenir vénérable en mai dernier... ». Last but not least, gratitude parce que, malgré la distance physique, « nous avons découvert combien nous pouvions communiquer par vidéoconférence. »

Evoquant les trois encycliques du pape François, avec une référence particulière à Fratelli tutti, le Supérieur Général, a invité la famille SMA à « tendre la main aux autres et à partager l’espoir dans notre foi... ». Il a appelé « à une vraie fraternité entre nous ».  « ... aimer votre prochain comme vous-même, pour nous signifie aimer l’autre pays comme le vôtre, d’aimer l’autre entité comme la vôtre », et le sentiment que la « SMA tout entière est comme votre propre vraie famille ». C’est en référence au commandement de Jésus, l’auteur de la mission, qui a dit à ses disciples d’aller « partout dans le monde et de faire des disciples » et a prié pour qu’ils puissent « être un ».

Il a appelé les membres à assumer notre faiblesse... exprimer notre gratitude et surtout être « tisserands de fraternité »

Il a conclu en souhaitant à toute la famille SMA une heureuse fête de la conception immaculée et des célébrations heureuses de l’anniversaire de la fondation, en avançant sur les traces du vénérable Melchior de Marion Brésillac.

                                                                                                                                                                      Par Dominic Wabwireh, sma