Imprimer

IcofPrêtres, religieuses, laïcs et amis SMA d'environ 70, se sont donné rendez-vous au centre Mgr. Paul Pellet pour l’inauguration dudit centre et le lancement du programme ICOF 2021 (International Congregation for Ongoing Formation) au cours d’une célébration eucharistique. Cet évènement a eu lieu en présence de quelques autorités ecclésiastiques dont Mgr. Boniface ZIRI, évêque du diocèse d’Abengourou, du P. Rozario, conseillé au Conseil Général sma, du P. Narcisse Seka Ogou, supérieur provincial SMA de la Côte d’Ivoire, de la sœur Amelie Yapo, supérieur provincial NDA de la Côte d’Ivoire.

 

Dans son homélie, le P. Rozario a souligné la rupture que réalise Abraham, par un discernement profond de la volonté de Dieu, avec les pratiques culturelles de son temps, qui consistaient au sacrifice du premier né. Une rupture avec les pratiques traditionnelles qui prend les allures d’une mise à jour. Pour le Père Rozario, il y a une nécessité de se mettre à jour, de faire ses mises à jour régulièrement. Les mises à jour de la foi, des croyances nous amènent à nous séparer de ce qui n’est pas nécessaire quand bien même parfois douloureux pour nous. Ainsi prend tout le sens du projet ICOF qui est un lieu de mise à jour. Un projet qui répond au plus grand besoin de notre temps qui est la formation continue. Tel était la lance de fer de Mgr. Paul Pellet, qui s’est beaucoup investi pour la formation continue des missionnaires, d’où le besoin de placer le centre sous sa tutelle.

Icof3Le provincial de la Côte d’Ivoire, le Père Seka Narcisse, a rappelé aussi les grandes lignes du programme ICOF qui se veut être un espace de renouvellement, de partages d’expériences spirituelles, pastorales et même théologiques. Il a souligné que le programme de 2021 se tiendra du 1 juillet au 29 Août 2021. Un programme qui s’étendra sur 4 semaines, suivi d’une formation pour les économes, sur la résilience et la vie religieuse. Il est revenu sur les qualités spirituelles de Mgr. Pellet, qui demeure une source spirituelle à laquelle nous devons nous abreuver.

Mgr. Boniface ZIRI, qui a présidé la messe et béni le centre, a remercié au nom de ses pères et en particulier du Cardinal Jean Pierre Kutwan, archevêque d'Abidjan, la Société des Missions Africaines pour tout le travail d’évangélisation abattu en Côte d’Ivoire. Pour lui ce centre sera une source d’oxygénation spirituelle pour la commune d’Abobo (Abidjan). Il a invité à lire et à relire Ecclesia in Africa, encyclique post-synodale dans laquelle le Pape Jean Paul II rend un vibrant hommage aux missionnaires. Il a exhorté les uns et les autres à être des artisans de paix, d’unité, à être libres par rapport à l’argent et aux honneurs. Il a encouragé à être au-dessus de la mêlée en refusant de s’enfermer dans les notions de tribalisme et de nationalisme.

                                                                                                                                        P. Donald ZAGORE, sma.